Devenir un artiste maudit en 7 points clé

Devenir un artiste maudit en 7 points clé

Il est 15 heures, Paris s’éveille.

L’Artiste Maudit ouvre un œil torve dans sa mansarde.

Autour de lui, des toiles d’araignées.

Une canette de bière.

Cruelle destinée.

Il s’étire.

Pose un pied par terre.

Toute la peine du monde l’écrase en cet instant.

Une lueur blafarde filtre à contre-jour.

Près de lui, il remarque un cadavre de rat.

Ironique cadeau envoyé par un détracteur, suppôt de l’infâme critique.

Il titube vers l’évier ébréché qui lui sert de douche.

Puis, se ravise.

Pourquoi se laver ? Vanité que tout ceci.

Il se saisit de la bouteille d’absinthe aux trois quarts vide.

La revoilà, sa cruelle mélancolie !

Chancelant dans les vapeurs de l’alcool, il attrape une plume d’oie et un rouleau de parchemin.

Il reverse les dernières gouttes d’absinthe sur le cadavre du rongeur et pousse un mugissement.

Ô, Muse, ô cruelle ennemie !

Et alors, il s’attelle à son ouvrage. Le joyau de ce siècle. L’Œuvre.

lunablog artiste maudit l'oeuvre
L’Œuvre.

Tu rêves de connaître une gloire post-mortem à l’instar de ce sémillant personnage ? C’est cool. C’est en 7 points clés. 7 est un nombre mystique porteur de génie.

1. Sois fauché et incompris

Ne pratique jamais aucune activité susceptible de t’apporter des revenus.

Repose-toi toujours sur les autres pour manger tes pâtes non-bio de prolétaire de génie.

Une bonne âme connait quelqu’un qui connait quelqu’un qui a une piste pour un boulot ? Dis lui qu’il n’en est pas question.

Travailler à de basses besognes avilirait ton esprit et consumerait ton âme dans d’infinies souffrances.

Indigne-toi également contre celles et ceux qui commercialisent produits ou services pour leur propre compte : l’art n’a pas à être commercialisé. Ceux qui le font sont des charlatans.

En dépit de tes protestations les plus convaincantes, il se peut à ce stade que les gens qui t’entretiennent deviennent virulents et te pressent de trouver une source de revenus autonome.

Ignore-les. Rappelle-toi pourquoi tu es persécuté.e ainsi. C’est à cause de ton génie qui te condamne à une vie de solitude et de détresse.

artiste maudit lunablog argent
Démon de l’Argent ployant sous les affres de l’Enfer

2. Trouve-toi un.e partenaire compatissant.e

Et qui t’écouteras chouiner, aussi. C’est très important, et ça donne des dialogues très chouettes :

– Jean-Jacques, t’as pas vidé la poubelle.
– Ô, Muse infâme, cruelle ennemie !
– Jean-Jacques, merde, au moins lève tes pieds, je passe l’aspirateur !
– Ô, miettes, cruel destin, finissant dans le ventre glougloutant d’outre-tombe.

Veille à laisser traîner un peu partout tes slips sales. Ton ou ta partenaire les lavera et les rangera pour toi car tu es au dessus de ces bassesses matérielles profanes.

Tu es un homme ayant une partenaire féminine ? Insiste à ce moment là sur le manque de génie des femmes et loue cependant leur grâce en toutes choses pour les menus détails de la vie.

Marie-Cecily est certes une bien belle et accorte personne. Mais elle n’a pas ce génie artistique qui fait défaut au commun.

Et il faut bien qu’elle passe le balai pendant que tu composes tes vers de rabouin sur ton smartphone.

Parce qu’à vivre dans la crasse, bien souvent le génie trépasse.

Ça marche mieux si tu es un Grand Técrivain du XIXe siècle, et que tu es bel et bien pourvu d’angelots et de chauve-souris certifiés tournoyant tout autour de ton crâne dans le sens des aiguilles d’une montre.

Autrement, tu risques fort  te manger par inadvertance l’extrémité du balai au coin de l’œil droit, Marie-Cecily ayant malencontreusement ripé au cours de sa basse besogne. On t’aura prévenu.

Si tu es une femme qui se pique de faire de l’art (ces fantaisies, de nos jours), ait l’air perpétuellement dépressive et mélancolique.

Oblige ton compagnon ou ta compagne à te soutenir sans relâche, injurie, hurle, puis tombe en larmes, en léthargie et en pâmoison.

Si il ou elle ne veut pas te soutenir financièrement pendant que tu te plains et que tu l’accuses, répète-lui à quel point tu es malheureuse dans ce monde sans âme.

En bref : n’oublie pas que le plus important est de rechercher ce soutien indéfectible et inconditionnel à tous prix et de le critiquer ensuite.

Car c’est à cette seule condition que tu pourras devenir un artiste maudit vivant une relation passionnelle romantique charnelle interdite ayant traversé les siècles par sa constance, sa fureur et sa vaisselle sale.

romantisme artiste maudit lunablog
Un peu comme cette personne, mais en plus darque.

 

3. N’oublie pas de critiquer le capitalisme

On ne peut pas être heureux dans cette société de vils financiers de La Finance.

Pour être un véritable artiste maudit, il faut se plaindre et vivre dans les égouts en mangeant des cadavres de rat.

Déambuler dans les rues en marmonnant sur les vils privilèges des riches peut également se montrer du plus bel effet.

Cela, parce que c’est la crise.

Critique toute personne qui s’achèterait quelque chose qui n’est pas le premier prix.

Ces gens qui veulent se vêtir et se brosser les dents, quelle superficialité.

Quant aux collectionneurs d’art…

On me signale que le Grantécrivain vient de s’autodétruire dans un nuage de fumée noire pour cause de dissonance cognitive.

artiste maudit mort lunablog
Adieu, Jean-François.

4. Ne produis rien

Aussi avare de mots que de rentrées financières, l’Artiste Maudit s’attelle à écrire trois mots une fois tous les 10 ans en vue d’asseoir son statut de créature des ténèbres.

Si tu es écrivain, n’écris pas. Si tu es peintre, ne peins pas. Tu es photographe ? Ne photographie pas. Musicien, ne joue pas. Ne compose pas. Bref, tu comprends le principe. Il s’agit d’être bloqué.e et dévoré. par ton art en ne faisant rien du tout, et en agitant beaucoup de vent tout autour de ce rien. Ça donnera là encore de chouettes dialogues :

– Coucou ! Tu écris sur quoi en ce moment ?
– Laisse-moi en paix, je ne puis plus écrire.
– Ah.

Tu auras le droit d’expirer une œuvre dans une ultime agonie quand tu seras perclus.e de rhumatismes et d’effets collatéraux de l’absinthe. Donc, il n’y a plus qu’à attendre. La Légende restera ainsi intacte et tu pourras ainsi croire au génie incompris qui peine à s’extraire de sa gangue.

artiste maudit page blanche écrivain lunablog
Squelette agitant du Rien

5. Fais lire ton Œuvre à tes amis

Ensuite, dis que leur avis est de la merde et qu’ils sont des suppôts du commerce.

De plus, ils n’ont pas ton génie.

Si ils n’ont pas compris quelque chose, dis leur qu’ils ne peuvent pas comprendre.

Si ils demandent des précisions, dis-leur que c’est inutile, ils n’avaient qu’à être assez intelligents pour comprendre du premier coup.

6. Veille à tousser suffisamment

En cette époque peu artistique et pétrie de rationalisme, la tuberculose a malheureusement reculé.

N’ayant pas d’autre maladie artistique et sexy a ta disposition, contente-toi de t’envoyer un paquet de clopes par jour et de t’étouffer dans un nuage de fumée âcre.

Si tu peux boire, c’est encore mieux : tu auras ainsi un prétexte de plus pour mener une vie infernale à ton entourage sous prétexte de génie.

Un autre avantage de l’abus de boisson, est que cela te permet de remettre au lendemain à peu près tout. Il te suffit de dire que ton œuvre n’avance pas car tu es possédé.e par le démon de l’alcool.

Ça marche aussi pour le non-rangement des slips sales.

Cependant, tu bois aussi pour débloquer l’inspiration, tout en ne faisant rien – souviens toi du point précédent.

La cohérence, c’est pour les esprits veules.

artiste maudit addiction lunablog
Laissez-moi m’évaporer, je suis triste et ténébreux.

7. Trouve des éditeurs pour t’assassiner

À chaque fois que tu es dans une situation où il y a des gens (c’est à dire plutôt rarement, si tu fais tout bien pour être maudit comme il faut), arrange-toi pour proclamer à qui veut l’entendre que tu es pourchassé.e par l’Infâme Critique.

L’Infâme Critique englobe tous les gens qui n’ont jamais entendu parler de l’autobiographie de ton arrière-grand-oncle en 58 tomes que tu as écrite en larmes de sang uniquement dans ta tête.

Tu as bien un mini brouillon de tout ceci, que tu t’es abaissé.e à produire en dépit du point 4, mais ce chef-d’œuvre méconnu ne rencontre pas le succès escompté.

Les éditeurs qui te refusent sont des apôtres du démon qui t’assassinent.

Pour asseoir ton propos, n’hésite pas à citer tout ce que tu peux de poètes syphilitiques et de peintres tuberculeux, même reconnus de leur vivant, on a dit plus haut que la cohérence, c’était pour le commun.

Dis que c’est la faute des éditeurs si tant de belles âmes se suicident.

Dis qu’en ce monde, l’art est porteur de bien des maux.

Ensuite, demande si il reste des chips.

Car avec toute cette précarité, il faudrait quand même veiller à se sustenter un minimum.

Se trouver à un apéro chez autrui par l’un de ces hasards où nous conduit la Muse est un très bon plan pour cela.

artiste maudit apéro lunablog
Fais péter la malédiction Jean-François, et un dernier pour la route.

 

Si toi aussi tu es un artiste maudit qui mange des cadavres de rat, laisse-moi un commentaire charitable, juste pour la gloire. 🙂

3 réactions au sujet de « Devenir un artiste maudit en 7 points clé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.